picto-fast-delivery contact rapide picto-cross

    Contact rapide
    picto-fast-delivery Le message a été envoyé !

    Subventions pour une start-up

    Ne passez pas à côté des aides auxquelles vous avez droit !

    En France, nous avons la chance de bénéficier de très nombreuses aides à l’innovation et la R&D. Le revers de la médaille est qu’il n’y a pas de gestion centralisée de ces subventions. Etat, BPIFrance, régions, URSSAF, administration fiscale, départements… Tous ces acteurs proposent des aides d’une manière qui peut paraître désordonnée.

    De plus, chacune d’entre elles répond à ses propres critères, qui peuvent varier énormément : taille et âge de l’entreprise, niveau de fonds propres, innovation ou R&D, investissements en matériel ou non, qualification des salariés, moment où le projet a été mené ou sera mené, etc. Face à une telle situation, les porteurs de projet sont souvent démunis.

    Nos experts Baker Tilly peuvent vous aider à réaliser un diagnostic complet de ce à quoi vous pouvez prétendre, vous proposer une ingénierie financière adaptée en conséquence et vous accompagner à aller chercher ces aides.

    Dans quels buts les startups ont-elles besoin de financement ?

    Beaucoup de startups finissent par arriver tôt ou tard dans ce qu’on appelle la « vallée de la mort ». Il s’agit d’une période pendant laquelle les développements initiaux ont beaucoup coûté, tandis que les résultats commerciaux ne sont pas encore suffisamment au rendez-vous. Les fonds initiaux disponibles s’amenuisent et mettent l’entreprise en situation de risque.

    Contrairement aux entreprises implantées qui sont plus à même d’autofinancer les développements innovants par le cycle productif, les jeunes pousses ont davantage besoin d’aide pour arriver à passer ces premiers temps difficiles.

    Ceci est d’autant plus vrai dans le cadre de levées de fonds auprès de Business Angels (investisseurs) et de fonds d’investissement. Ceux-ci souhaitent de plus en plus investir dans des startups pouvant prouver une traction du marché grâce à un chiffre d’affaires significatif.

    Les aides publiques sont donc cruciales dans le monde des jeunes sociétés innovantes.

    Les types de subventions possibles pour les startups et les entreprises innovantes

    Il existe deux grands types d’aides publiques.

    La première catégorie est celle des aides dites directes, il s’agit d’aider un projet à se réaliser. Elles sont à demander avant la tenue des travaux, et nécessitent une présentation approfondie du projet ainsi que des dépenses futures, car c’est sur ces dépenses que se basent ces subventions. Elles peuvent soit :

    • être liées à un calendrier et répondre à la mécanique d’appel à projet ou d’appel à manifestation d’intérêt (ADEME, Aides Européennes, Ministères, Régions, programmes gouvernementaux)
    • être demandées tout au long de l’année, sans fléchage particulier en termes d’activités (BPIFrance)
    • ou être liées à un concours national.

    La deuxième catégorie est celle des aides indirectes. Les projets sont soutenus via des formes différentes, comme celles de crédits d’impôt ou d’allègements de charges. Elles sont généralement liées à l’Etat (administration fiscale, URSSAF) et ne permettent pas de financer des dépenses futures. Elles appellent aussi un certain formalisme, en termes de calcul et de justifications diverses.

    Quelles sont les subventions possibles pour une startup ou une jeune entreprise innovante avant sa création ?

    Avant la création, pour aider la personne physique porteuse de projet, certaines régions (Pays de Loire et Bretagne, par exemple) proposent des dispositifs de subventions pour le développement, permettant de financer une bonne partie d’un accompagnement extérieur pour lever un point technique, réaliser un développement, une étude de marché ou une aide pour la faisabilité. Ils sont conditionnés au fait d’être suivi par une structure d’accompagnement régionale et de créer (le cas échéant) dans la région d’octroi. Des allocations à la création classiques peuvent compléter ces aides régionales.

    Découvrir les subventions spécifiques chevron

    Une fois lancée, quelles aides pour une entreprise innovante ?

    Après la création, plusieurs aides sont envisageables :

    • Si le projet s’y prête, BPIFrance propose des aides à l’innovation dont les noms peuvent varier (Bourse French Tech, Aide à l’innovation, etc.). Elles doivent être demandées avant la tenue des travaux, sont limitées aux fonds propres de l’entreprise, et peuvent être un mix de subvention, d’avance remboursable et de prêt à taux zéro. Le taux d’aide varie de 20 à 70 %.
    • Le Crédit d’Impôt Recherche et Crédit d’Impôt Innovation (CIR et CII) sont des aides indirectes qui consistent à déduire de l’Impôt sur les Société une partie des dépenses de Recherche et/ou d’Innovation engagées, à la fin de l’exercice. Ils sont donc à déclarer avec la liasse fiscale et aident des travaux passés. L’Etat rembourse la créance de CIR et/ou CII pour les PME. Ces dispositifs doivent faire l’objet d’une rigoureuse tenue des temps et travaux menés, et nécessitent chaque année la réalisation de dossiers justificatifs (qu’il est néanmoins possible de faire valider à priori dans le cadre d’une procédure de rescrit).
    • Le statut de Jeune Entreprise Innovante permet, pour les startup réalisant des travaux de R&D et répondant à 5 critères, de se voir accorder une diminution des cotisations sociales patronales du personnel R&D.
    • D’autres aides directes répondant à une logique d’Appels à Projets peuvent éventuellement correspondre. Il convient ici de consulter les calendriers sur les sites de l’ADEME, et de l’Union Européenne.

    Des aides qu’importe le secteur d’activité de votre startup

    Les dispositifs nationaux de type CIR, CII, JEI, ne sont pas orientés, c’est-à-dire que n’importe quelle société réalisant des travaux de R&D ou d’innovation est susceptible d’être éligible. Or, on peut trouver de telles activités presque partout : automatique, sciences médicales et pharmacologiques, électronique, génie électrique, télécommunications, sciences agronomiques et alimentaires, informatique, linguistique, archéologie, optique, mathématiques, biologie, psychologie, sciences de l’éducation, économie, science de la gestion, sociologie, matériaux, génie des procédés, acoustique, etc.

     

    Comment peut-on vous aider ?
    Vous créez une startup ou avez fondé une jeune entreprise innovante ? Ne laissez pas votre projet être mis à mal par un manque de subvention !
    Faites appel à un expert chevron

    Un accompagnement dédié à la subvention des startups

    Nos services dédiés

    💰 Financement de l’innovation :

    Nous disposons d’une longue expertise concernant les dispositifs d’état de type CIR, CII, JEI ainsi que le montage d’aides à l’innovation BPIFrance. Notre équipe d’experts saura vous conseiller au mieux sur les éligibilités éventuelles, la meilleure manière d’articuler les aides entre elles, et vous accompagner leur obtention et sécurisation. Etant inscrits à l’ordre des experts comptables, notre éthique et professionnalisme vous garantissent un accompagnement dans les règles de l’art.

    📜 Dispositifs d’exonération des jeunes entreprises innovantes :

    Nous accompagnons 31 entreprises ayant activé le statut de Jeune Entreprise Innovante. Nos consultants et experts en droit social et fiscal sauront sécuriser les allègements sociaux par la réalisation d’un rescrit fiscal.

    Une offre globale dédiée aux startups

    Accompagnement juridique pour startup
    Accompagnement financier pour startup
    Accompagnement et conseil pour startup
    Coporate finance pour startup

    Les subventions des startups et JEI chez Baker Tilly, c’est :

    image-Baker Tilly | Conseil, audit, expertise comptable, RH et juridique +900

    dossiers de CIR et CII rédigés par nos consultants experts

    image-Baker Tilly | Conseil, audit, expertise comptable, RH et juridique +10M

    Plusieurs dizaines de millions d’euros récupérés par nos clients depuis plus de 20 ans.

    image-Baker Tilly | Conseil, audit, expertise comptable, RH et juridique 1

    équipe d’experts dédiés

    Nos conseillers en financement au service des startups

    Nos experts spécialisés disposent tous d’une double compétence science-finance et une longue expérience dans l’obtentions d’aides publiques. Chacun d’eux a mis en place des centaines de dispositifs, accompagné des entreprises de tous horizons, de toutes tailles (de la startup à plusieurs entreprises internationales figurant au CAC 40) dans des domaines très variés, de la recherche fondamentale de pointe aux sciences humaines.

    Valentin
    Castelli-Kerec

    Consultant-formateur en innovation et stratégie

    Patrice
    Gaffié

    Consultant organisation et financement de l'innovation

    Emmanuel
    Tariot

    Associé - Expert-comptable - Directeur de mission innovation et numérique
    Vous souhaitez nous rencontrer ?

    Vous désirez mettre toutes les chances de votre côté et bénéficier d’un accompagnement sur-mesure pour le succès de votre projet ?

    Organisons un 1er rendez-vous (offert) chevron

    Vous désirez être accompagné dans votre recherche d’aides financières ?

    Comment les organismes de financement définissent une startup ?

    Les organismes de financement définissent une startup avec principalement deux critères : le jeune âge de la société, ainsi que le caractère de nouveauté du marché ou du produit, corrélé à une notion d’incertitude et de risque.

    Comment vous rémunérez-vous ?

    Etant une société figurant à l’ordre des experts comptables, nous devons proposer une mission d’accompagnement budgétée, au forfait, dépendant donc du travail à fournir de notre côté. Notre rémunération n’étant pas dépendante du montant d’aide directement obtenu dans le cadre de votre projet innovant, elle traduit donc la réalité du travail à mener. Nous nous adaptons donc à la forme de subventions vous convenant.

    Je suis déjà rentré dans des dispositifs d’aide, est-ce trop tard pour vous rencontrer ?

    Non, il n’est jamais trop tard pour se poser la question de l’ingénierie financière à mettre en place en fonction des caractéristiques de l’entreprise et des projets à mener. Par ailleurs, nous pouvons réaliser des audits indépendants de ce qui a déjà été réalisé.

    Comment vous distinguez-vous des cabinets de conseil spécialisés uniquement en financement de l’innovation ?

    Plusieurs différences notables sont à relever :

    • Enormément de cabinets facturent au « success fee » (commission au succès, majoritairement au pourcentage). Ce choix implique un certain tropisme à vouloir aller récupérer des montants toujours plus importants, quitte à prendre des risques.
    • Les rémunérations au « success fee » pénalisent les CIR et CII car elles sont déductibles des assiettes des dépenses.
    • Les cabinets proposent très souvent des contrats sur 3 ans, tacitement reconductibles, alors que nous proposons des lettres de missions pour chaque dispositif, bornées dans le temps.
    • Nous proposons un accompagnement à 360° dès la phase d’idéation : sur le long terme, nous saurons vous accompagner au fil de l’eau, dans une logique de partenariat pérenne : création, Business Plan, prévisionnel, juridique, levée de fonds, etc.

    Nos dernières actualités

    Index de l’égalité professionnelle : levier de performance pour l’entreprise
    image-Baker Tilly | Conseil, audit, expertise comptable, RH et juridique [ESS] Petit-déjeuner / Conférence à Paris : Obligations juridiques, fiscales et comptables : quels changements pour 2023 ? image-Baker Tilly | Conseil, audit, expertise comptable, RH et juridique Réunion d'information à Toulouse ► Les enjeux du dirigeant d'entreprise en 2023